séance dédicace et conférence à la bibliothèque Clément Ader IGESA

Pour bien commencer cette saison, après la journée du patrimoine à Presles je suis également invitée par la bibliothèque Clément Ader le jeudi 21 septembre entre 13h et 14h.

J’en parle sur ce blog, bien qu’il s’agisse d’une séance réservée au personnel du site Balard du ministère de la Défense, parce que je vais devoir me plier à un tout nouvel exercice : une conférence ! Bon il s’agit d’un moment plutôt informel et convivial si j’ai bien compris, mais cela reste un peu impressionnant.

Guettez mon prochain post, je vous raconterais 🙂 !

Conférence-dédicace-21-septembre-2017

Publicités

Légumes bio et roman fantastique pour commencer l’été !

Chez les Accros-Bio, la promotion des produits locaux ne s’arrête pas aux légumes !

Samedi 8 juillet j’étais invitée pour une séance de dédicace plutôt insolite durant la distribution de l’AMAP de mon village.

Ce fut une belle matinée, riche en nouvelles rencontres ! En plein air et sous un soleil radieux, avec les premières tomates de l’année (et oui nous sommes presque en Picardie ici !), les cerises du jardin et un thé bio, que demander de plus ?

 

Rencontre avec Esprits de Femmes

Jeudi 15 juin 2017

bty

Alors elles sont une quinzaine. Des femmes avec une vie déjà bien remplie derrière elles et à l’horizon, encore des milliers de choses à faire et à découvrir ! Elles ne sont pas toutes là, car leur club est informel et basé sur les envies de chacune.

Nous nous installons sous un cerisier dans le jardin de Yamina pour cette rencontre littéraire. Elles commencent par un tour de table ou chacune donne son avis sans complaisance, ensuite viennent les questions et très vite l’échange devient convivial et cela déstresse un peu l’auteure, pour qui c’est le premier exercice du genre !

En résumé, ce fut un échange vraiment fructueux, car certaines avaient des remarques et des analyses auxquelles je n’avais pas pensé. Par exemple sur le rapport à la réalité ou l’affirmation de la personnalité de l’héroïne. De plus en plus forte dans le monde « imaginé » (ou pas ?) tandis que dans le monde réel, elle semble s’effacer. L’idée de l’absence de racines dans la vie de Po’Lin a été aussi fortement débattue.

D’autres ont moins aimé, ce n’est pas ce qu’il y a de plus plaisant à entendre, mais les critiques et les raisons étaient vraiment pensées et amenées avec tact (merci les filles !)

 Merci à Esprits de Femmes pour cette après-midi chaleureuse et enrichissante… et pour les délicieux clafoutis et sablés maison !

bty

Salon du Fantastique Mai 2017

J’ai une super nouvelle à vous annoncer ! Je serais au Salon du Fantastique à Paris les 6, 7 et 8 mai prochain :

image salon du fantastique

Et la belle surprise c’est que je ne serais pas seule ! Nous serons cinq, auteurs de fantastique et fantasy, publiés par les EHJ à partager un stand :

D. Lygg, Mélany Wency et  Stéphane Lesieur et Olivier Walter

Le salon du Fantastique c’est une belle opportunité pour se rencontrer : Des auteurs en dédicace, mais aussi de l’artisanat, des concerts, des démonstrations de danses, concours de costumes, conférences…etc. Bref, de quoi passer un super moment dans les univers de l’imaginaire.

Pour moi ce sera l’occasion de vous parler de mon prochain livre : une saga mêlant science-fiction et fantastique au cœur d’une grande histoire d’amour comme j’aime les raconter.

Et vous pourrez bien sur, en profiter pour venir vous procurer votre exemplaire dédicacé de mon premier roman Les plaines de Mayjong.

voici mon planning de dédicace pour le salon :

Samedi 6 mai :  15h – 17h30 et 20h – 22h

Dimanche 7 mai : 13h – 15h et 17h -19h

Lundi 8 mai : 13h -15h

 

 

 

Pour en savoir un peu plus…

photo profil Nouvelle Plume
portrait avec Mistral !

Bonjour,

Il y a deux mois, J’ai eu le plaisir de répondre aux questions de Goéwin du webzine « Les Rebelles ». Alors comme j’avais déjà dans l’idée de faire un petit article pour vous en dire un peu plus sur moi, mon parcours, mes futurs projets, et bien voilà, je n’ai plus qu’à vous indiquer le lien:

https://lesrebelles.net/numeros/30/#/52/

J’en profite aussi pour vous recommander la lecture de ce webzine, concocté avec passion tous les deux mois par une super équipe !

logo-les-rebelles-webzine

 

Cadeau pour les curieux et les curieuses…

photo-eso_l-calcada
Credit : ESO/L. Calçada

Bonjour, comme promis la semaine dernière, j’ai encore un petit cadeau à vous offrir. Mon nouveau roman est en cours d’écriture et pour vous donner un aperçu de l’atmosphère, après les photos, en voici un passage !

Il s’agit d’un petit extrait du premier chapitre dans lequel vous pouvez faire connaissance avec Lola, ma nouvelle héroïne. :

« La jeune fille prend un moment pour contempler la baie qui s’enfonce dans le continent. La plage du camping n’est que l’une des nombreuses petites criques de la Bahia Rosa. A l’Est, elle est presque entièrement fermée par
une langue de sable noir, une dune à la crête ronde et sensuelle qui forme un barrage infranchissable entre l’océan et les eaux plus calmes du bassin. Le soleil encore bas, y déverse une pluie d’étoiles scintillantes, tandis que la forêt qui entoure la plage semble dormir, embuée du halo rose de l’aube. Le bassin des Bahamas, c’est ainsi que Jonathan l’a baptisé, en hommage au plus bel endroit de la Terre, selon lui. Mais Lola préfère Bahia Rosa, le nom d’Elena… Ou Baie d’Ys, le nom secret qu’elle a trouvé avec Zven…

— Pourquoi Ys ? avait demandé la petite fille maigrichonne.

— Parce que les reflets sur l’eau te font penser à des gouttes de soleil… Avait répondu Zven.

— Tu veux dire à des étoiles…

— Étoiles, soleil, Ys, pour toi c’est pareil !

Le Chien la tire de sa rêverie en s’ébrouant juste à ses pieds. Elle pousse un cri de surprise, enlève ses vêtements avant qu’il ne vienne frotter son pelage trempé contre elle et se jette dans l’eau en riant tandis qu’il tente de lui sauter dessus en jappant.

Elle nage longtemps, loin. Jusqu’au moment où elle peut enfin voir la plage tout entière : un petit croissant de sable entouré de jungle. Parfois, elle va si loin, qu’elle peut apercevoir l’étroit chenal par lequel l’océan entre dans la baie. Un peu essoufflée, elle se retourne sur le dos pour se laisser flotter. Elle n’avait que douze ans, la première fois qu’elle avait nagée jusqu’à la Dune, avec Jonathan et Vladimir. Elle s’en souvient avec une pointe de fierté. Elle avait menacé les Grands d’y aller seule si personne ne voulait l’accompagner et les deux hommes ne s’étaient pas fait prier longtemps avant de céder. Jonathan tirait leur pique-nique sur un minuscule radeau tandis que Vladimir n’arrêtait pas de répéter qu’elle était une gamine trop gâtée et que s’il l’entendait une seule fois se plaindre, il allait la couler sans aucun remords ! Quand ils étaient enfin arrivés, et après s’être restaurés, ils avaient escaladé la Dune, beaucoup plus haute qu’elle n’en avait l’air de loin. Au sommet ils avaient admiré le soleil se coucher au fond de la Baie, avant de monter un campement de fortune pour passer la nuit. Ils s’étaient endormis en regardant les étoiles et en se racontant des histoires de monstres… C’était un de ses plus beaux souvenirs !

Elle se remet vivement à nager vers le rivage, elle a soudain très envie de retrouver les autres. Revoir l’ami imaginaire, qu’elle avait cru perdu avec son enfance, l’a rendu nostalgique. Un sentiment idiot et irrationnel, comment peut-on regretter un rêve ? »

La suite ? Dans un an si tout va bien ! Mais pour patienter, je vais aussi me lancer dans un exercice tout nouveau pour moi : Vous donner des nouvelles régulièrement de mon travail. Alors à très bientôt,

Emma